Agapet II (946 - 956)

Tirée du Catholic Encyclopedia, Londres, 1913
Agapet II
Romain de naissance, élu à la papauté le 10 mai 946; il régna, non sans gloire, pendant dix ans, durant lesquels s'acheva la période de la pire humiliation pour la papauté. Il prouva que la vraie dignité spirituelle de la papauté peut être maintenue avec succès par un pontife saint et résolu au milieu des conditions les plus défavorables. Le pouvoir temporel s'était pratiquement évanoui et Rome était dirigée par le vigoureux prince et Sénateur Albéric, qui était le prototype des futurs tyrans italiens. Néanmoins, le nom et les vertus d'Agapet furent respectés dans tout le monde chrétien. Il travailla sans relâche à la restauration de la discipline décadente des églises et des cloîtres. Il réussit par ailleurs à apaiser les désordres qui agitaient le siège métropolitain de Reims. Il soutint l'emperreur Othon le Grand dans ses plans d'évangélisation des barbares du nord. Ne voyant pas d'autre moyen de mettre un terme à l'anarchie en Italie, il se joignit à d'autres nobles italiens pour persuader l'empereur de lancer sa première expédition dans la péninsule. Durant sa vie, son successeur fut virtuellement désigné en la personne du célèbre fils d'Albéric, Octavien, plus tard Jean XII, dont le père força les Romains à jurer qu'ils l'éliraient comme leur seigneur temporel et spirituel à la mort d'Agapet. Le pape mourut en août 956, laissant un nom sans tache, et fut enterré à Saint-Jean-de-Latran.

Liber Pontificalis (ed. DUCHESNE), II, 245. Pour sa correspondance, voir JAFFE , Regesta RR. PP., 2d ed., I, 459-463; ARTAUD DE MONTOR, History of the Popes (New York, 1867), 250-251.

JAMES F. LOUGHLIN
Tiré de "Catholic Encyclopedia", copyright © 1913 by the Encyclopedia Press, Inc. Traduction française : Bertrand Blochet, Septembre 2003.