Saint Anaclet Ier (79 - 88)

Tirée du Catholic Encyclopedia, Londres, 1913
Saint Anaclet Ier

Le second successeur de Saint Pierre. Savoir s'il fut le même personnage que Cletus, que l'on appelle aussi Anencletus ou Anacletus, aura été un interminable sujet de discussion. Irénée, Eusèbe, Augustin, Optatus, utilisent indifféremment les deux noms comme ceux d'une même personne. Tertullien l'oublie dans tous les cas. Pour ajouter à la confusion, l'ordre est indifférent. Ainsi Irénée donne Linus, Anaclet, Clément, tandis qu'Augustin et Optatus mettent Clément avant Anaclet. D'un autre côté, le "Catalogus Liberianus", le "Carmen contra Marcionem" et le "Liber Pontificalis", tous très respectables pour leur antiquité, distinguent Cletus et Anacletus l'un de l'autre; tandis que le "Catalogus Felicianus" situe même ce dernier comme grec et le précédent comme Romain. Parmi les modernes, Hergenroether (Histoire de l'Eglise, I-542, note) se prononce pour leur unicité. Ainsi fait le Bollandiste De Smedt (Dissert. VII,1). Dëllinger (Christenth. u K., 315) déclare qu'ils sont "sans aucun doute une seule et même personne" et que le Catalogue de Liberius mérite peu de confiance avant l'an 230. Duchesne, dans "Origines chrétiennes", se range aussi de ce côté, mais Jungmann (Dissert. Hist. Eccl., I, 123) laisse la question dans le doute. La chronologie est, évidemment, en conséquence de tout cela, très indéterminée, mais Duchesne, dans ses "Origines", dit : " Nous sommes loin des jours où les années, mois et jours du Catalogue Pontifical peuvent être donnés avec quelque garantie d'exactitude. Mais est-il nécessaire d'être exact à propos de papes dont nous savons si peu de choses ? Nous pouvons accepter la liste d'Irénée, Linus, Anaclet, Clément, Evariste, Alexandre, Sixte, Telesphore, Hygine, Pie et Anicet. Anicet régna certainement en 154. C'est tout ce que nous pouvons dire avec certitude à propos de la chronologie pontificale primitive". Qu'il ait ordonné un certain nombre de prêtres est presque tout ce que nous savons de positif à son sujet, mais nous savons qu'il mourut en martyre, peut-être aux environs de l'an 91.


 

T.J. CAMPBELL
Tiré de "Catholic Encyclopedia", copyright © 1913 by the Encyclopedia Press, Inc. Traduction française : Bertrand Blochet, 1999.