Benoît Ier (575 - 579)

Tirée du Catholic Encyclopedia, Londres, 1913
Benoît Ier
On ne sait pratiquement rien du premier pape qui porta le nom de Benoît. Sa date de naissance est inconnue; il mourut le 30 juillet 579. Il était Romain, fils de Boniface, et les Grecs l'appelaient Bonosus (Evagrius, Hist., V, 16). Les ravages des Lombards rendirent très difficiles les communications avec l'empereur de Constantinople, qui revendiquait le privilège de confirmer l'élection des papes. Ainsi il y eut une vacance de presque onze mois entre la mort de Jean III et l'arrivée de la confirmation impériale de l'élection de Benoît, le 2 juin 575. il régna quatre ans, un mois et vingt-huit jours. Pratiquement le seul acte qu'on lui connaisse est qu'il octroya un domaine, le Massa Veneris, dans le territoire de Minturnae, à l'Abbé Etienne de St-Marc-Près-les-Murs de Spolète.(St. Grégoire I, Ep. ix, 87, I. al. 30). La famine suivit la dévastation lombarde, et malgré le peu de mots concernant Benoît dans le Liber Pontificalis, nous y apprenons qu'il mourut au milieu de ses efforts pour faire face à ces difficultés. Il fut enterré dans le vestibule de la sacristie de la vieille basilique Saint-Pierre. Dans une ordination tenue en décembre, il ordonna quinze prêtres et trois diacres, et consacra vingt-et-un évêques.

La plus importante source de l'histoire des neuf premiers papes qui portèrent le nom de Benoît est constituée par les biographies du Liber Pontificalis dont l'édition la plus utile est celle de Duchesne, Le Liber Pontificalis (Paris, 1886-92), et la plus ancienne celle de Mommsen, Gesta Pontif.Roman. (jusqu'à la fin du règne de Constantin seulement, Berlin, 1898). Jaffé, Regesta Pont.Rom. (2d ed., Leipzig, 1885) donne un sommaire des lettres de chaque pape et indique où elles peuvent être consultées dans leur intégralité. Des études modernes sur ces papes se trouveront dans toute grande histoire de l'Eglise, ou histoire de la ville de Rome. Les récits en Anglais les plus complets sur ce sujet sont consigné dans Mann, Lives of the Popes in Early Middle Ages (Londres, 1902, passim).

HORACE K. MANN
Tiré de "Catholic Encyclopedia", copyright © 1913 by the Encyclopedia Press, Inc. Traduction française : Bertrand Blochet, Mars 2000.