Damase II (1048 - 1048)

Tirée du Catholic Encyclopedia, Londres, 1913
Damase II

(POPPO)

Natif de Bavière, il fut le troisième allemand à monter sur le trône de saint Pierre. A la mort de Clément II, en juillet 1047, la faction toscane réaffirma son pouvoir sur Rome et, avec l'aide secrète de Boniface, Margrave de Toscane, restaura sa misérable créature, Benoît IX, qui continua, par ses détestables habitudes, à jeter le discrédit sur la papauté pendant une nouvelle période de huit mois, avant de disparaître définitivement de l'Histoire. Le jour de Noël 1047, une ambassade envoyée par le peuple de Rome apporta à Henry III la nouvelle de la mort de Clément, à Pölthe en Saxe, et lui demanda, en tant que Patricius des Romains, la nomination d'un nouveau successeur. Les envoyés, selon les instructions qu'ils avaient reçues, suggérèrent un candidat valable, Halinard, archevêque de Lyon, qui maîtrisait parfaitement la langue italienne et jouissait à Rome d'une grande popularité. Henry, cependant, en janvier 1048, nomma Poppo, évêque de Brixen dans le Tyrol, et ordonna aussitôt au Margrave Boniface de conduire à Rome le pape ainsi désigné. Boniface d'abord refusa, prétextant l'existence de Benoît, mais les menaces très claires proférées par Henry eurent raison de ses réticences. Après le retrait de Benoît, l'évêque de Brixen entra dans la ville et fut intrônisé au Latran sous le nom de Damase II, le 17 juillet 1048. Son pontificat, cependant, fut de courte durée. Après une courte période de vingt-trois jours, il mourut à Palestrina, où il s'était rendu peu après son installation pour fuir la chaleur de l'été Romain, victime de la malaria. Le pape fut enterré à Saint-Laurent-Hors-Les-Murs.


Liber Pontif., ed DUCHESNE, II, 274; JAFFÉ, Regesta RR. PP., 2nd ed., I, 528 sq.; Höfler, Die deutschen Päpste (Regensburg, 1839), I, 269 sqq.

THOMAS OESTEREICH.
Tiré de "Catholic Encyclopedia", copyright © 1913 by the Encyclopedia Press, Inc. Traduction française : Bertrand Blochet, Février 2000.