Etienne VI (887 - 891)

Tirée du Catholic Encyclopedia, Londres, 1913
Etienne VI
Date de naissance inconnue; décédé en septembre 891. Son père, Adrien, qui appartenait à l'aristocratie romaine, confia son éducation à son parent, l'évêque Zacharie, bibliothécaire du Saint-Siège. Etienne fut fait cardinal-prêtre des Quatre-Saints-Couronnés par Marin Ier, et son évidente sainteté fut la cause de son élection. Il fut consacré en septembre 885, sans attendre la confirmation impériale; mais quand Charles le Gros vit avec quelle unanimité il avait été élu, il entérina la question. Etienne eut à faire face à une famine causée par des averses et des sauterelles, et, comme le trésor pontifical s'était vidé, il dut se rabattre sur les biens de son père pour soulager les pauvres, racheter les captifs et réparer les églises. Pour promouvoir l'ordre, il adopta Guy III, comte de Spolète, « comme son fils » et le couronna empereur en 891. Il reconnut également Louis l'Aveugle comme roi de Provence. Comme Aurélien, archevêque de Lyon, ne voulait pas consacrer Teutbold qui avait été canoniquement élu évêque de Langres, Etienne le consacra lui-même. Il eut aussi à s'opposer aux procédés arbitraires des archevêques de Bordeaux et de Ravenne, et à résister aux attaques que le patriarche Photius lançait contre le Siège de Rome. Sa résistance fut victorieuse, et l'empereur Léon envoya en exil le perturbateur. En écrivant contre Photius, il pria l'empereur d'envoyer des vaisseaux de guerre et des soldats pour le défendre contre les assauts des Sarrasins. Etienne, qui reçut beaucoup de pèlerins anglais et d'envoyés lui apportant le denier de Pierre, fut enterré dans le portique de la basilique de cet apôtre.

Liber Pontificalis, II, 191 sqq., 226; Lettres d'Etienne in P. L., CXXIX, and LOWENFELD, Epp. Pont. Rom. (Leipzig, 1885), 35 sqq.; diverses annales in Mon. Germ. Hist.: Script., I; FRODOARD in ibid., XIII; DUCHESNE, The Beginnings of the Temporal Sovereignty of the Popes (trad. Londres, 1907), 189, 194-5; MANN, Lives of the Popes, III, 367 sqq.

HORACE K. MANN.
Tiré de "Catholic Encyclopedia", copyright © 1913 by the Encyclopedia Press, Inc. Traduction française : Bertrand Blochet, Septembre 2003.