Etienne VII (896 - 897)

Tirée du Catholic Encyclopedia, Londres, 1913
Etienne VII
Date de naissance inconnue, mourut vers le mois d'août 897. Etienne était Romain et fils d'un prêtre nommé Jean. Il avait été consacré évêque d'Anagni, probablement contre sa volonté, par Formose, et devint pape vers mai 896. Fut-il mû par une mauvaise passion ou, plus probablement, contraint par l'empereur Lambert et sa mère Agiltrude, toujours est-il qu'il fit exhumer le corps de Formose et, en janvier 897, le fit comparaître devant un improbable synode du clergé romain. Un diacre fut appointé pour répondre au nom du pontife décédé, qui fut condamné pour avoir exercé ses fonctions d'évêque alors qu'il avait été déposé et pour être passé du siège de Porto à celui de Rome. Le cadavre fut alors dépouillé de ses vêtements sacrés, amputé de deux doigts de la main droite, habillé avec des vêtements laïcs, et finalement jeté dans le Tibre. Heureusement, Etienne n'eut pas le temps de commettre d'autres méfaits après ces agissements atroces. Avant d'être mis à mort par strangulation, il força plusieurs de ceux qui avaient été ordonnés par Formose à renoncer à leur charge et il accorda quelques privilèges à certaines églises.

Liber Pontificalis, II, 229; Cf Les privilèges d'Etienne in P. L., CXXIX; DUMMLER, Auxilius and Vulgarius (Leipzig, 1866); DUCHESNE, The Beginnings of the Temporal Sovereignty of the Popes, 198 sqq.; MANN, Lives of the Popes, IV, 76 sqq.

HORACE K. MANN.
Tiré de "Catholic Encyclopedia", copyright © 1913 by the Encyclopedia Press, Inc. Traduction française : Bertrand Blochet, Septembre 2003.