Innocent V (1276 - 1276)

Tirée du Catholic Encyclopedia, Londres, 1913
Innocent V

(PETRUS A TARENTASIA)

Né à Tarentaise vers 1225; élu à Arezzo le 21 janvier 1276; décédé à Rome le 22 juin 1276. Tarentaise, en Haute-Isère dans le sud-est de la France était certainement sa province natale, et la ville de Champagny fut selon toute probabilité son lieu de naissance. A l'âge de seize ans, il rejoignit l'ordre des dominicains. Après avoir complété son éducation à l'université de Paris, où il reçut une maîtrise de théologie sacrée en 1259, il obtint la distinction de professeur dans cette institution, où il est connu comme « le plus fameux docteur », (« Doctor famossimus »). Pendant quelque temps il fut provincial de son ordre pour la France, et devint ensuite archevêque de Lyon en 1272 et Cardinal-Archevêque d'Ostie en 1273. Il joua un rôle prépondérant lors du Second Concile oecuménique de Lyon (1274) au cours duquel il délivra deux discours à l'assemblée des pères et prononça aussi l'oraison funèbre de Saint Bonaventure. Elu comme successeur de Grégoire X, dont il fut le conseiller intime, il prit le nom d'Innocent V, et fut le premier pape dominicain. Sa politique était pacifiante. Il chercha à réconcilier les guelfes et les gibelins en Italie, restaura la paix entre Pise et Lucca, et servit de médiateur entre Rudolf de Habsbourg et Charles d'Anjou. De même, il tenta de consolider l'union des Grecs avec Rome, conclue lors du concile de Lyon. Il est l'auteur de plusieurs travaux traitant de philosophie, de théologie et de droit canon, dont certains ne sont toujours pas publiés. Le principal d'entre eux est son Commentaire sur les Sentences de Pierre Lombard (Toulouse, 1652). Quatre traités philosophiques: De unitate formae , De materia caeligli, De aeternite mundi, De intellectu et voluntate sont aussi de sa plume. Un commentaire des épîtres pauliniennes fréquemment publié sous le nom de Nicolas de Gorran (Cologne, 1478) lui est souvent attribué par les critiques.


Liber Pontificalis, ed. DUCHESNE, II (Paris, 1892), 457; CIACONIUS-OLDOINUS, Vitae et res gest. Pontif. Rom., II (Rome, 1677), 203-206; MOTHON, Vie du bienheureux Innocent V (Rome, 1896); BOURGEOIS, Le Bienheureux Innocent V (Paris, 1899); TURINAZ, Un pape savoisien (Nancy, 1901); SCHULZ in New Schaff-Herzog Encyclopedia, V (New York, 1909), 504.

N.A. WEBER
Tiré de "Catholic Encyclopedia", copyright © 1913 by the Encyclopedia Press, Inc. Traduction française : Bertrand Blochet, Avril 2004.