Léon XI (1605 - 1605)

Tirée du Catholic Encyclopedia, Londres, 1913
Léon XI

(ALEXANDRE OCTAVIEN DE MEDICIS)

Né à Florence en 1535; décédé à Rome le 27 avril 1605, le vingt-septième jour suivant son élection à la papauté. Sa mère, Francesca Salviati, était la fille de Giacomo Salviati et de Lucrèce de Médicis, cette dernière étant une soeur de Léon X. Dès son enfance il mena une vie de piété et eut toujours un désir sincère d'entrer dans les ordres, mais il ne put obtenir le consentement de sa mère. Après sa mort il fut ordonné prêtre, et quelque temps plus tard, le Grand Duc Cosimo de Toscane l'envoya comme ambassadeur auprès de Pie V, poste qu'il occupa durant quinze ans. Grégoire XIII l'avait nommé évêque de Pistoia en 1573, archevêque de Florence en 1574, et cardinal en 1583. En 1596, Clément VIII l'envoya comme légat en France, où il rendit de grands services à l'Eglise en réprimant l'influence huguenote à la cour d'Henri IV et en aidant à restaurer la religion catholique. A son retour en Italie, il fut nommé Préfet de la Congrégation des Evêques et Réguliers. En 1600 il devint évêque du diocèse suburbain d'Albano, d'où il fut tranféré à Palestrina en 1602. Alexandre fut un ami intime de Saint Philippe Neri avec qui il passa beaucoup de temps en conversation spirituelle et dont il requit toujours l'avis sur les questions importantes. Quand Alexandre occupait le poste d'ambassadeur à la cour de Pie V, Philippe prédit son élection à la papauté.

Le 14 mars 1605, onze jours après la mort de Clément VIII, soixante-deux cardinaux entrèrent en conclave. Les candidats les plus en vue pour la papauté étaient le grand historien Baronius et le célèbre controversialiste jésuite Bellarmine. Mais Aldobrandini, le chef du parti Italien parmi les cardinaux, fit cause commune avec le parti Français et conduisit à l'élection d'Alexandre contre la volonté expresse du Roi Philippe III d'Espagne. Le Roi de France, Henri IV, qui avait appris à estimer Alexandre lorsqu'il qu'il était légat du pape à sa cour, et dont la femme, Marie de Médicis, était parente d'Alexandre, aurait parait-il engagé 300 000 écus pour la promotion de la candidature d'Alexandre; Le 1er avril 1605, Alexandre accéda au trône papal en tant que Léon XI, à l'âge de soixante-dix ans. Il tomba malade immédiatement après son couronnement. Durant sa maladie il fut importuné par de nombreux membres de la Curie et par quelques ambassadeurs des cours étrangères pour conférer le cardinalat à l'un de ses petits neveux, qu'il avait lui-même éduqué et qu'il chérissait grandement, mais il avait une telle aversion pour le népotisme qu'il rejeta fermement la requête. Quand son confesseur le pressa de le faire, il le renvoya et choisit un nouveau confesseur pour le préparer à la mort.


CARDELLA, Memorie storiche de' cardinali della s. romana chiesa, V (Rome, 1792), 181 sq.; CAPECELATRO, Life of Philip Neri, tr. POPE, II (2e éd., Londres, 1894), 227-232.

MICHAEL OTT
Tiré de "Catholic Encyclopedia", copyright © 1913 by the Encyclopedia Press, Inc. Traduction française : Bertrand Blochet, 1999.