Léon V (903 - 903)

Tirée du Catholic Encyclopedia, Londres, 1913
Léon V
On sait très peu de chose de ce pape. Nous ne savons avec certitude ni quand il fut élu ni combien de temps il régna. Il est hautement probable qu'il fût pape durant le mois d'août 903. Il était natif de Priapi, une petite ville de la région d'Ardea. Quand il fut choisi, il n'était pas au nombre des cardinaux-prêtres de Rome, mais se trouvait affecté à quelque église en dehors de la cité. Par suite, dans les catalogues contemporains des papes il est appelé presbiter forensis. Auxilius, écrivain de l'époque, dit qu « il tint durant trente jours le sceptre de l'Eglise Romaine », et qu'il fut un homme de Dieu qui eut une vie de prière et de sainteté. Nous ne savons rien de ce qu'il entreprit en tant que pape, si ce n'est qu'il promulga une bulle exemptant de taxe les chanoines de Bologne. Les circonstances de sa mort sont aussi obscures que celles de sa vie. Après un pontificat d'un peu plus d'un mois environ, il fut saisi par Christophe, cardinal-prêtre de Saint Damase, et envoyé en prison. L'usurpateur s'installa aussitôt sur le trône de Pierre, mais fut rapidement remplacé par Serge III. Selon une source, Serge eut « pitié » des deux pontifes emprisonnés, et les fit tous deux mettre à mort. Toutefois, il semble plus probable que Léon mourut de mort naturelle en prison ou dans un monastère.

Liber Pontificalis, ed. DUCHESNE, II (Paris, 1892), 234; JAFFE, Reg. Pontif., II (Leipzig, 1888), 746. Cf. MANN, Lives of the Popes in the Early Middle Ages, IV (Londres, 1906), 111 sqq.

HORACE K. MANN
Tiré de "Catholic Encyclopedia", copyright © 1913 by the Encyclopedia Press, Inc. Traduction française : Bertrand Blochet, Septembre 2003.