Serge Ier (687 - 701)

Tirée du Catholic Encyclopedia, Londres, 1913
Date de naissance inconnue; consacré probablement le 15 décembre 687; décédé le 8 septembre 701. Tandis que le pape Conon agonisait, l'achidiacre Pascal offrit à l'exarque une forte somme d'argent en vue d'assurer son élection comme successeur de Conon. Grâce à l'influence de l'exarque, l'archidiacre fut effectivement élu par de nombreux partisans; à peu près au même moment, une autre faction élut l'archiprêtre Théodore. La masse du clergé et du peuple, toutefois, les écarta tous deux et choisit unanimement Serge, qui fut dûment consacré. Serge, fils de Tibère, était natif d'Antioche; il fut élevé en Sicile, et ordonné par saint Léon II. Le nouveau pape eut de nombreuses relations avec l'Angleterre et les Anglais. Il reçut saint Caedwalla, roi des Saxons Occidentaux, et le baptisa(689); et, comme celui-ci mourut à Rome, il le fit enterrer à St-Pierre. Il ordonna que saint Wilfrid fût restauré sur son siège, favorisa grandement saint Aldhelm, abbé de Malmesbury, et l'on dit qu'il tenta de faire venir le vénérable Bède comme conseiller. Finalement il consacra évêque l'Anglais saint Willibrord, et l'envoya prêcher le christianisme aux Frisons. Le cruel empereur Justinien voulut lui faire signer les décrets du soi-disant Quinisext ou concile de Trullan de 692, par lequel les Grecs autorisaient les prêtres et les diacres à conserver les femmes qu'ils avaient épousées avant leur ordination, et qui visait à placer le patriarche de Constantinople au même rang que le pape de Rome. Quand Serge refusa d'accréditer ce synode, l'empereur envoya un officier le chercher pour l'amener à Constantinople. Mais le peuple protégea le pape, et Justinien lui-même fut bientôt déposé (695). Serge réussit à éteindre les derniers feux du schisme des Trois Chapitres en Aquileia. Il répara et décora de nombreuses basiliques, ajouta l'Agnus Dei à la messe, et institua des processions vers diverses églises.

Liber Pontificalis, ed. DUCHESNE, I (Paris, 1886), 371 sqq.; HEFELE, Hist. of the Councils, V (tr., Edinburgh, 1894), 221 sqq.; BEDE, Hist. eccles., V; PAULUS DIACONUS, De gest. Langob., VI; HODGKIN, Italy and Her Invaders, VI (Oxford, 1895), 352 sqq.; MA ANN, Lives of the Popes, I (Londres, 1902), ii, 77 sqq.

HORACE K. MANN
Tiré de "Catholic Encyclopedia", copyright © 1913 by the Encyclopedia Press, Inc. Traduction française : Bertrand Blochet, Septembre 2002.