Serge III (904 - 911)

Tirée du Catholic Encyclopedia, Londres, 1913
Serge III
Date de naissance inconnue; consacré le 29 janvier 904; décédé le 14 avril 911. Il était Romain, noble de naissance; son père s'appelait Benoît. Il devint une forte personnalité du parti opposé au pape Formose; comme ce parti ne fut finalement pas vainqueur, les écrits de ses partisans, s'ils ont jamais existé, ont péri. De là vient que, malheureusement, l'essentiel de notre connaissance de Serge provient de ses opposants. Ainsi c'est par un ennemi que nous apprenons que Serge fut fait évêque de Caere par Formose en vue de l'empêcher de jamais pouvoir devenir évêque de Rome. Toutefois, il semble avoir cessé d'exercer la charge d'évêque après la mort de Formose, et fut mis en avant comme candidat à la papauté en 898. Echouant à l'élection, il se retira, apparemment chez Albéric, comte de Spolète. Dégoûté par la violente usurpation du trône pontifical par Christophe, les romains le jetèrent en prison, et invitèrent Serge à prendre sa place. Serge déclara aussitôt nulles les ordinations conférées par Formose; mais pour ce qui est d'avoir mis à mort ses deux prédécesseurs, ou d'avoir eu avec Marozia des relations illicites ayant engendré un fils, qui fut par la suite Jean XI, tout cela doit être considéré comme extrêmement douteux. Ces affirmations sont le fruit d'adversaires amers ou mal informés, et ne correspondent pas à ce que disent de lui plusieurs de ses contemporains dignes de foi. Il protégea l'archevêque Jean de Ravenne contre le comte d'Istrie, et confirma la création de nouveaux sièges en Angleterre. Comme il s'opposa aux erreurs des Grecs, ceux-ci effacèrent son nom des dyptiques, mais il montra son bon sens en déclarant valide le quatrième mariage de l'empereur grec Léon VI. Serge restaura complètement la basilique du Latran, mais il fut enterré à Saint-Pierre.

Liber Pontif., II, 236; Lettres de Serge in P.L., CXXXI; Lettres de St. Nicolas Ier, le Mystique in LABBE, Concil., IX, 1246 sqq.; FEDELE, Ricerche per la storia di Roma e del papato nel secolo X in Archivio Rom. di storia pat. (1910), 177 sqq.; MANN, Lives of the Popes in the early Middle Ages, IV (St. Louis, 1910), 119 sqq.

HORACE K. MANN
Tiré de "Catholic Encyclopedia", copyright © 1913 by the Encyclopedia Press, Inc. Traduction française : Bertrand Blochet, Septembre 2003.